éducation
tourisme
culture
institution
entreprise
e-commerce
sport
formation
artisanat
patrimoine

Le trésor du musée de Bétharram  le « Pontifical angélique »

Tous les ornements du pontifical conservé au Musée de Bétharram font l'objet d'un dépôt de demande d'inscription Monument Historique. La chape comporte 457 visages brodés d'or et d'argent.

"...C’est en 1935 que les Pères de Bétharram installèrent le musée dans une partie de leurs bâtiments conventuels. On y découvre une foule d'objets variés ramenés par les missionnaires, livres, peintures, sculptures, monnaies, médailles, orfèvrerie, broderies précieuses et vêtements liturgiques. Parmi ces derniers, un ensemble exceptionnel attire l’œil dans une vitrine de la deuxième salle : un «pontifical», c’est-à-dire un ensemble de vêtements et d’ornements que revêtait ou utilisait l'évêque ou le prêtre célébrant lorsqu’il officiait solennellement. On dénombre dans la vitrine 14 pièces assorties : chasuble et dalmatiques, le diacre et le sous-diacre, avec  étole et manipule pour chacun, le voile de calice et la bourse. L’ensemble est complété du voile huméral et d’une somptueuse chape avec son étole. Ces vêtements de soie rouge entièrement brodés de fils d’or et d’argent et datés de 1889, proviennent d’un des plus célèbres ateliers lyonnais, la Maison Henry. La multitude d’anges qui entoure les sujets centraux a donné son nom à l’ensemble : « Pontifical angélique »...." M.C. Bardinet